Indigènes en voix d’extinction…

Elles sont nés l’été 2014, à Djerba, en Tunisie. Elles ont rassemblé des indigènes du village Erriad, plus communément appelé Hara Sghira et des artistes de plus de trente nationalités… Nos indigènes en voix d’extinction ont crée un tel engouement, qu’elles ont fait l’objet de plus de deux mille articles de presse à travers le monde. Le New York Times,...

+

Indigene du stah (le toit en arabe)…

L’Eté. Mon enfance. La Tunisie. La Chebba. Le stah de la maison de mon père. Seule. Ou avec mes sœurs et mon frère, mes cousines et cousins. Une vue sur le jardin de mon père. La mer morte. Le vent. Ici, on peut arrêter le temps. On peut respirer profondément. L’unique endroit où l’on peut échapper à la pollution sonore...

+