Meni, quelle est ta ville préférée?

Light in Lisboa

On m’a encore demandé, récemment, quelle était ma ville préférée. Je dois reconnaître que ce n’est pas une question facile…

J’ai été tenté de répondre « C’est là où je suis en ce moment. C’est ma ville préférée « ….

En d’autres termes, ma réponse dépend souvent de ce que je ressens sur le moment et très souvent, de l’endroit ou je suis quand on me pose la question…Je sais ca peut paraître confus…mais c’est tellement vrai !

Ce que je peux affirmer par contre, avec certitude, c’est que je nourris un amour profond pour les villes oÙ:

– Il y a une forte intensité lumineuse. Oui. La lumière est extrêmement importante. Peu importe la saison. Mumbai, par exemple, est une ville avec une lumière incroyable.

– Je me sens inspirée. L’énergie et la diversité de style des indigenes de Londres m’inspirent…

inspired by all the beauty around

– J’ai envie de danser, de célébrer la vie à chaque nouvelle rencontre, à chaque découverte…le quartier de Quinta de Mocho, avec ses indigènes et tous ses graffitis, dans la banlieue Lisboète, m’a fait cet effet…

Dance like no one is watching

– Je ressens une telle positivité que je passe le plus clair de mon temps à admirer le lifestyle des indigènes et me laisse séduire par celui-ci. Berlin et Amsterdam me font cet effet. Je peux passer mon temps à observer tous ces indigènes à vélo ou en terrasse…

Lifestyle of an indigene Smiling in Lisboa

– La nourriture éveille mes papilles. Je pense automatiquement à Bangkok et son incroyable street food, ou Marrakech et ses mets généreux en couleurs et saveurs tout autant riches que raffinés. Je ne devrais pas penser à cela maintenant, parce que la première chose qui me vient à l’esprit c’est d’aller checker mon agenda et les billets d’avion pour ces destinations !!!

Happiness in Lisboa

– Je partage des moments d’exception avec les indigènes. Je pense à Mumbai, à Sigirya au Sri Lanka, ou à Valence, en Espagne…et dans tant d’autres villes…ou j’ai partagé des moments incroyables avec des natifs.

Ma ville préférée, c’est toutes ces villes qui m’ont accueillies à bras ouverts, et avec authenticité. J’en profite pour saluer tous les indigènes qui m’inspirent, me font vibrer, rire, danser, partager d’excellents plats locaux, ou m’offrent tout simplement une expérience authentique. Tous ces indigènes qui contribuent à me faire revenir, et aimer une ville: Marwan Bahmani, mon frère iranien. Chetan et Lalla Samira, à Dubaï. Shantanu Sapre and family, à Mumbai. Nejdi y los tios, Frédérique, Chantal et Emily en Suisse. Jean-doudou, Fred, à Londres. Jose Luis Navarro and family et Vanessa, à Valence. Anne, Pedro, Vasco et Nuno, à Lisbonne. La Famille de Madrid. L’équipe des banditas (Laila, Amel, Dida, Amina), à Paris. Najet, Sélim, Omar Chelbi, Daly Charney, Moh, à Tunis…et bien d’autres amis, sur cette terre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *