Les dés sont jetés: l’Inspiration est couleur indigène…

Indigene-of-Tunis

Je suis confortablement installée dans le patio central d’une maison de pure tradition tunisienne, en plein cœur de la médina de Tunis. Je me laisse bercer par la beauté qui m’entoure. Je pourrais contempler les céramiques qui habillent les murs, les fenêtres en fer forgé, et les volets en bois, des heures durant. Cet air d’Ali Riahi qui joue dans ma tête, fige le temps: « Toi qui a blessé mes yeux…toi qui ne prends pas de mes nouvelles». Je porte le dingri de ma sœur Donia, et mon couvre-chef préféré: une chechia en laine, indigène de Tunisie. Celle-ci est noire. Mon père m’en a offerte une noire la dernière fois que nous nous sommes promené ensemble dans la médina de Tunis. Le ciel gris anthracite laisse apparaître un rayon de soleil.

Un nouvel air d’Ali Riahi joue dans ma tête: « si le futur est heureux ne te rappelle pas…pourquoi penser à notre passé ? ». Mesdames et messieurs, les dés sont jetés: Mon inspiration est couleur indigène.

 

Inspiration-Indigene

Si j’aime autant les éléments traditionnels c’est en partie parce qu’ils sont chargés d’histoire. Les habits traditionnels évoquent des valeurs, des traditions, des souvenirs. Ils me relient à ces personnes chéries qui ne sont plus parmi nous. Ils font voyager mes pensées dans le temps.

Les plus grands créateurs s’inspirent, à la manière de leur mentor, de l’habit traditionnel. Ils puisent dans l’authenticité là ou elle se trouve: en Asie orientale comme en Afrique, en Amérique latine ou sur le vieux continent.

Pierre Bergé-Yves Saint Laurent a longtemps revendiqué ses influences marocaines, en revisitant, dans ses collections, la Djellaba, le Burnous, le Tarbouch et bien d’autres habits traditionnels indigènes.

La maison Hermès, en 2011, décline son carré de soie en sari indien. Le maroquinier rend hommage à la tenue traditionnelle indienne sur les podiums et le résultat est époustouflant.

 

Hermès-Indigene-traditionalclothes

 

A Paris, le wax n’a jamais été autant en vogue. On affirme désormais son africanité en associant le tissu africain à des matières, et formes occidentales. Les Galeries Lafayette créent, en avril dernier, l’événement Africa Now.

De l’autre côté de la méditerranée, dans l’ancienne Carthagène, la marque de prêt-à-porter tunisienne Fadhilamania rend hommage au tricot de corps à rayures bayadères en créant des robes, des pantalons, des shorts …et même des accessoires avec du Maryoul Fadhila. La marque a dévoilé sa collection à l’Acropolium de Carthage en avril dernier et à la fashion-week de Tunis en Mai.

 

Indigene-FadhilaMania-Tunis

 

Ma petite sœur , Donia, me fait découvrir Mokacioccolatah. Cette marque, indigène de Tunis, remet au goût du jour le dingri. Le Dingri est, à l’origine, un ensemble pantalon-veste indigène de Chine, de la ville de Tingri. La veste du dingri est caractérisée par son col mao et son bleu indigo. L’ensemble est porté par les marchands chinois qui venaient qui livraient des biens sur les côtes méditerranéennes. En Tunisie, la tenue a été reprise par les dockers et les pêcheurs.

Mokacioccolatah propose des versions du dingri uniques, car personnalisées. Donia, ma petite soeur, choisit de le personnaliser avec un poisson en paillettes dorées, brodé dans le dos, symbole de protection. Le col de son dingri portent mots, écrits en arabe, brodés.

 

Indigene-of-Tunis-Medina

 

Son Dingri affirme la magnificence Indigene. Tout comme cette fabuleuse maison où je me trouve: Dar Ben Gacem. D’ailleurs, je tiens à remercier la maison pour l’accueil chaleureux.

J’adresse également un immense MERCI à tous ces gens en Tunisie, et partout ailleurs dans le monde, qui font perdurer la tradition, l’histoire, au travers leur travail, leur passion, leurs créations. Ce qu’ils font est précieux car ils permettent à certains d’entre nous, d’avoir, ce que j’appelle, une inspiration indigène.

3 commentaires

  • jeannet

    Encore un bravo Didi!!!
    Juste Topissime cet article. Tu nous fais voyager et limite je me suis senti assise à tes côtés en lisant l’article.

    Continue comme ça! Ne t’arrête surtout pas ma soeur de coeur.
    With Love
    Gwladou

  • Dony

    Bravo Meni ! L’article est juste top , Jai adore … Tu nous fait voyager , et nous offre un avant goût de la beauté de notre pays . Tu donnes envie de partir à l’aventure et de découvrir les indigènes du monde entier afin de s’imprégner de leurs mode de vie leurs style vestimentaire et j’en passe . Et pour finir tu portes merveilleusement bien le Dengri . Hazaak Meni Meni you rock !!

  • Selima

    J’aime bien vos photos, elles sont jolies surtout la première. J’apprécie aussi les tenues indiennes de la maison Hermès dont vous avez mis les photos. La deuxième et la troisième sont vraiment bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *