Indigenes du Portugal – Episode 2

Le Portugal, et plus précisément Lisbonne, est depuis quelques années l’une de mes destinations préférées en Europe. L’énergie y est très particulière. Le potentiel des humains qui font la ville, les indigènes, est palpable partout. Je suis ravie de partager ces entretiens avec les habitants de Lisbonne!  

+

Je suggère Madrid!

Besoin d’évasion? Je suggère Madrid!  L’avez-vous envisagé? Si ce n’est pas le cas, cet article va vous intéresser ! Et si c’est le cas, cet article va vous intéresser aussi! N’est-ce pas ?Lorsqu’on évoque la cité royale, on a tendance à penser football. Je ne fais pas référence à une rencontre entre le Réal Madrid et l’Atlético messieurs. Je fais référence à la ville de...

+

Et si on se faisait un Hammam…couleur locale…

Le hammam est un lieu de relaxation, ou l’on se détend dans une atmosphère calme et apaisante…ou l’on respire l’eucalyptus, et ne pense à rien. Eventuellement… En Tunisie, le Hammam est, un ensemble de rituels d’hygiène hebdomadaire. C’est un lieu public où se croisent toutes les classes sociales. Le hammam est un phénomène de société. On y va entre potes, ou en...

+

Les dés sont jetés: l’Inspiration est couleur indigène…

Je suis confortablement installée dans le patio central d’une maison de pure tradition tunisienne, en plein cœur de la médina de Tunis. Je me laisse bercer par la beauté qui m’entoure. Je pourrais contempler les céramiques qui habillent les murs, les fenêtres en fer forgé, et les volets en bois, des heures durant. Cet air d’Ali Riahi qui joue dans...

+

Le tricot de corps le plus stylé au monde est…tunisien

Le tricot de corps le plus stylé au monde est assurément un indigène de Tunisie… J’aimerais vous présenter celui qu’on appelle Maryoul Fadhila.   Le Maryoul Fadhila serait né en 1926. Le tricot de corps tunisien porte le nom de celle qui l’a rendu célèbre: Fadhila Khetmi, femme de théâtre et de la chanson tunisienne. L’appellation « col tunisien » tient d’ailleurs son...

+

Derrière les remparts…

Bon ok j’avoue le titre de cet article est « a bit too much » ambitieux…Un livre entier ne suffirait pas à décrire ce qui se passe derrière les remparts de la médina de Marrakech. Entre les Riads, les restaurants, les commerçants, les habitants, les artisans, les touristes, les monuments, les couleurs, les saveurs, l’énergie, l’ambiance…la description de tous ces indigènes de...

+

« Aaaaah Marrakech ! Ce n’est plus ce que c’était! »

Il y a quelques jours de cela encore, j’entendais : « Aaaaaah Marrakech! Ce n’est plus ce que c’était… ». L’émancipation architecturale, et les nouvelles populations qui s’installent dans la ville, sont les axes majeurs de changement dans la ville. Chaque année, de plus en plus d’étrangers élisent domicile à Marrakech. Chaque année, de nouveaux spots « tendance » voient le jour. De nouveaux évènements,...

+

Indigene du stah (le toit en arabe)…

L’Eté. Mon enfance. La Tunisie. La Chebba. Le stah de la maison de mon père. Seule. Ou avec mes sœurs et mon frère, mes cousines et cousins. Une vue sur le jardin de mon père. La mer morte. Le vent. Ici, on peut arrêter le temps. On peut respirer profondément. L’unique endroit où l’on peut échapper à la pollution sonore...

+

Brooklyn…mon amour…

  Je suis ce genre de nana qui peut être plus en amour avec l’idée d’être en amour, qu’en amour avec l’objet de son amour. Haha ! Je sais ça paraît compliqué mais en réalité c’est très simple. Je pense qu’il arrive souvent qu’on soit plus heureux d’être dans un box, qu’on ne se réjouit du contenu de ce box. Anyway,...

+